Laetitia au fil des mots

Laetitia au fil des mots

Festival du cinéma turc

Le cinéma turc fait son festival à Obernai pour sa 4ème édition cette année. Une belle rencontre culturelle à l'initiative de Cogep Est.

Sous la présidence de Monsieur Kadir Güzle, Conseiller Municipal de la commune d’Obernai, Cojep Est (Conseil de la Justice, de l’Egalité et de la Paix) a inauguré le 4ème festival du cinéma turc ce vendredi, en collaboration avec le cinéma Adalric de l’Espace Athic.

Une cérémonie d'ouverture où les représentants de l'association Cojep Est ont tenu à remettre un trophée et des cadeaux, mais surtout à remercier tous leurs partenaires comme la commune d'Obernai, le Consulat de Turquie, le cinéma Aldaric entre autres, et à saluer leur collaboration depuis plusieurs années. Elle a également profité de cette occasion pour remercier tous les cinémas qui sont associés à ce projet grandissant dans toute la région grand-est.

 




Au micro, le Vice Consul de Turquie


Le cinéma turc a d'ores et déjà conquis le public de plusieurs villes, remportant de vifs succès, comme à Audincourt, où pas moins de 900 entrées ont été enregistrées en un week-end.
Cette initiative, qui se renouvelle tous les ans depuis 2009 dans la ville d'Obernai, a pour but de permettre une rencontre culturelle à travers le grand écran, et de pouvoir ouvrir de nouvelles perspectives. L'association Cojep est une ONG présente dans 16 pays d'Europe, et a pour but de lutter contre le racisme, de favoriser l'intégration et le "vivre ensemble".
L’objectif fondamental de ce carrefour culturel, brodé autour d’émotions communes suscitées par les films, est d’une part le partage et la transmission de la culture turque, et d’autre part une manière de lutter et de percer le mur des préjugés.

En effet, si certains connaissent déjà le cinéma turc, comme le confirme un couple venu de Molsheim : " Nous aimons la Turquie, nous y sommes déjà allés plusieurs fois et nous sommes déjà venus à ce festival, c'est pour nous une occasion de d'aborder une autre facette de la culture de ce pays à travers le cinéma", il reste encore à être découvert par d'autres.
Les films choisis s'adressent à tous les publics, et sont tous sous-titrés en français. C'est ainsi que la projection du premier film de ce festival, "Evim sensin" (Tu es ma maison) d'Özcan Deniz a suscité une grande émotion auprès du public venu en nombre.


Laetitia P.
10.02.2013



10/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres