Laetitia au fil des mots

Laetitia au fil des mots

LA SAINT GEORGES

Il me venait un oiseau blanc

Longue pousse écartelée

Dans une nuit nacrée de cierges improbables

 

Aux violons, les vieillards t'appelaient

De leurs dernières dents

Donnant en procession, frères dans leurs sourires

 

Des gâteaux en cascades

Se collaient aux enfants et la ville

Se figeait impuissante à leurs cris déployés

 

Les femmes te rêvaient, pures enfin,

T'escortant de pardons, éblouies,

Pleurant à ton visage leurs poisons révélés

 

Alors tu m'emmenais vers ce pont

Suivant notre oiseau blanc pour avec toi

M'engloutir dans les sables d'un train qui s'allumait

 

 

Pierre Ravoire, novembre 1997.

 

(Variation sur "Le temps des gitans")

 

https://www.youtube.com/watch?v=isKmgFIUj60



30/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres