Laetitia au fil des mots

Laetitia au fil des mots

Un numéro pour les disparitions d'enfants

En France, l'an passé, 61 904 signalements ont été effectués.  Si pour 49 292 cas il s'agissait de fugues, 12 612 reste le chiffre des disparitions effectives.
Depuis 2009 un numéro de téléphone est en place pour écouter, soutenir et diriger les parents d'enfants disparus, c'est le 116 000.


Le 116 000 a pour mission d'écouter et soutenir les familles d'enfants disparus. Il intervient auprès des familles dans le cadre de fugues, d'enlèvements parentaux en France ou à l'étranger et dans les disparitions inquiétantes d'enfants ou de jeunes adultes.
Mais sa mission ne s'arrête pas là. Le 116 000 accompagne et oriente également les familles dans les démarches administratives et juridiques en mettant les parents en relation avec leurs partenaires, qui sont les services de police ou de gendarmerie, les magistrats et les ministères concernés. Il conseille les familles sur la conduite à tenir en cas d'enlèvement parental, participe à la réflexion avec les instances européennes sur les phénomènes de disparitions et mène des actions de sensibilisation auprès du public.
À compter du 1er Juin 2013, la plateforme téléphonique, gratuite, sera opérationnelle 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et pourra prendre des appels en anglais.
Ce numéro existe aujourd'hui dans 22 pays de l'union européenne.

LES MOTIFS D'APPELS :

Dans l'ordre, on constate que les motifs d'appels sont les suivants :
1. Enlèvements d'enfants par l'un des parents.
2. Fugues.
3. Disparitions inquiétantes.

Selon les chiffres, en moyenne, un enfant par an signalé disparu n'est jamais retrouvé. Constatation qui n'est pas sans rappeler la disparition d'Estelle Mouzin, disparue à l'âge de neuf ans le 9 janvier 2003.
L'actualité des ces dernières semaines parle également du cas de la petite Fiona, cinq ans, disparue dans un parc de Clermont-Ferrand, dont on est sans nouvelles depuis presque deux semaines déjà.
Dans cette affaire, un numéro vert a été mis en place pour recueillir des informations et des témoignages concernant cette disparition, Il s'agit du 0800 958 081.


Fiona, 5 ans disparue à Clermont-Ferrand.



UNE PROCÉDURE SUPPRIMÉE :

La recherche dans l'intérêt des familles, procédure qui permet à une personne de rechercher un membre majeur de sa famille qui ne donne plus de nouvelles, a été abrogée par une circulaire le 26 avril, arrêtant du même coup les procédures en cours.
Cette procédure mise en place  au lendemain de la première guerre mondiale pour permettre aux familles séparées par le conflit de se retrouver, tomberait "peu à peu dans la déshérence" selon Laurent Touvet, directeur des libertés publiques et des affaires juridiques (ministère de l'Intérieur) depuis septembre 2007.
Laurent Touvet conseille dans sa circulaire d'orienter désormais les familles vers les réseaux sociaux "qui offrent d'intéressantes possibilités".

http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2013/05/cir_36977.pdf
Encore une manière sans doute de se dégager de ses responsabilités sachant qu'en 2012, 496 recherches dans l'intérêt des familles avaient été effectuées !

N'oubliez pas ce numéro : 116 000 !!

Laetitia P.
28 mai 2013



 

 



28/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres